MON LUISANT N° 22 – MARS – AVRIL 2018


L’autoritarisme du Maire occupe une place de plus en plus importante dans la vie municipale.

Le Conseil municipal est mis devant le fait accompli sur de nombreuses décisions, le devenir du Club Hippique du Carillon par exemple.

La  gestion de l’espace Coubertin méritait la recherche d’ une solution amiable avec les riverains concernés qu’ils soient partie prenante de la servitude ou non pour éviter la procédure d’expropriation.

Pour y parvenir, il fallait  plus d’écoute et d’échange, un peu moins d’autoritarisme et rechercher des solutions qui diminuent très sensiblement le nombre de logements à construire en évitant les immeubles.

Oui, cela entraîne une contribution financière de la ville, c’est ce qui a été fait dans les différents programmes de logements sociaux notamment.

Pour diminuer le nombre de logements voulu par l’organisme constructeur la ville participe financièrement. Cela fait partie de la solidarité entre les quartiers.

Christian CARRIÈRE – contact@luisantavanttout.fr – 06 78 18 19 05

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.